La fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles
en Île-de-France

Qui sommes-nous ?

La FRSEA Île-de-France est le premier syndicat agricole de la région, elle rassemble l’agriculture francilienne dans sa pluralité et sa diversité.


Avancer ensemble

Accompagnement PAC, service emploi, service paies, offres groupées, aide en cas de litiges, accompagnement lors des contrôles...


S'engager avec nous

Sur tout le territoire, les deux FDSEA assurent un travail de proximité auprès des agriculteurs pour mieux les accompagner chaque jour.


Actualités


#TerreMaVie 2024

#TerreMaVie est un événement dédié aux métiers de l’agriculture et au monde du vivant.2ème édition du Forum dédié à l’agriculture et aux métiers du vivant en Île-de-France

Avec #TerreMavie, la MSA Île-de-France, le Crédit Agricole d’Île-de-France, le Crédit Agricole Brie Picardie et leurs partenaires s’engagent à encourager les vocations et à contribuer au renouvellement des générations agricoles.

Son objectif : promouvoir les formations, les filières agricoles franciliennes et leurs emplois par des échanges avec des professionnels et ainsi permettre aux jeunes, aux personnes en recherche d’emploi, en réinsertion ou en reconversion professionnelle de construire leur avenir professionnel dans le secteur agricole et les métiers du vivant.

La méconnaissance de la diversité des filières agricoles et les besoins en recrutement rendent nécessaire cette mise en relation. Après le succès de l’édition organisée en 2022 (6 forums, présence de 1000 jeunes), la MSA Île-de-France, le Crédit Agricole Île-de-France, le Crédit Agricole Brie-Picardie et leurs partenaires reconduisent l’événement #TerreMavie.

TerreMaVie revient en 2024 avec 6 forums

  • - Le 18 janvier 2024 : (Inauguration) au Lycée Nature et Services Apprentis Auteuil de Sannois (95)

  • -  Le 8 février 2024 : à l’AgroCampus de St Germain en Laye/Chambourcy (78)

  • -  Le 14 mars 2024 : au Crédit Agricole de Brie-Picardie site de Chessy (77)

  • -  Le 28 mars 2024 : Base de Loisirs d’Etampes (91)

  • -  Le 25 avril 2024 : Fermes de Gally Saint Denis (93/92)

  • -  Le 14 mai 2024 : École du Breuil (75/94)

    Au programme : Des animations autour de la découverte de l’Agriculture et des métiers du vivant :

    • -  Un simulateur de conduite d’engin agricole

    • -  L’usage de casques de réalité virtuelle

    • -  Des Quiz

    • -  Des échanges personnalisés avec des professionnels

    • -  Des micro-conférences

    • -  Des expositions de matériel agricole

    • -  Des expositions de jardins éphémères
À propos de la MSA Île-de-France :

La MSA assure la couverture sociale de l’ensemble de la population agricole et de ses ayants droit : exploitants, salariés (d’exploitations, d’entreprises, de coopératives et d’organismes professionnels agricoles), employeurs de main-d’œuvre. Avec 26,9 milliards de prestations versées à 5,6 millions de bénéficiaires, c’est le deuxième régime de protection sociale en France.

Contact presse :

  • Anne BETAYENE : betayene.anne@msa75.msa.fr - service.communication@msa75.msa.fr

  • Matthieu REMBARZ : responsable des partenariats, de la vie Mutualiste et référent RSSErembarz.matthieu@msa75.msa.fr / 06 72 37 19 11

    À propos du Crédit Agricole d’Ile-de-France :

    Banquier-assureur fort de plus de 1,6 million de clients, le Crédit Agricole d’Ile-de-France est présent sur tous les marchés : particuliers, professionnels, PME, grandes entreprises, associations et collectivités publiques. Par nature lié à sa région, il a toujours pour ambition d’être utile à son territoire, d’une part par son rôle d’acteur économique majeur au sein d’une région au dynamisme exceptionnel, mais aussi à travers le soutien continu d’actions de proximité de ses 52 Caisses locales et de son fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat. En savoir plus : ca-paris.com

    Contact presse Crédit Agricole Île-de-France : dorothee.anquetil@ca-paris.fr – 06 07 49 73 48

    A propos du Crédit Agricole Brie Picardie

    Le Crédit Agricole Brie Picardie accompagne plus d’un million de clients dont 400 000 sociétaires avec une gamme de produits et services financiers adaptée à tous: particuliers, entreprises et professionnels, agriculteurs, institutions, collectivités publiques et associations. Grâce à un réseau de 209 agences réparties sur les trois départements de la Somme, de l’Oise et de la Seine-et-Marne, chacun peut bénéficier d’une expertise de proximité et des conseils personnalisés de plus de 2800 collaborateurs.

    Contact presse : Sandra Chevalier – sandra.chevalier@ca-briepicardie.fr – 0160259457 Partenaires de l’opération :

    L’opération #TerreMaVie est réalisée en partenariat avec : OCAPIAT, Fibois Île-de-France, Pôle Emploi Île-de-France, l’Aprodema, Devenir agriculteur en Île-de-France, l’APECITA, la DRIAAF et L’Aventure du Vivant, l’Union nationale des entreprises du paysage Île-de-France, l’ANEFA, le CREIF, l’Association des salariés agricoles de France, les Agriculteurs d’Île-de-France, Bienvenue à la Ferme en Île-de- France et Oriane.


Le Réseau Agri-Sentinelles.

Le Réseau Agri-Sentinelles est un réseau multi-partenarial qui vise à sensibiliser, former, outiller les femmes et hommes volontaires qui travaillent au contact des agriculteurs pour s’impliquer dans la prévention du suicide, afin de :

  • Mieux repérer les agriculteurs qui rencontrent de graves difficultés ou qui sont en détresse psychologique ;
  • Orienter les agriculteurs pour faciliter leur accès à un dispositif d’accompagnement existant ;
  • Développer des attitudes adaptées aux agriculteurs en situation de fragilité, sans pour autant jouer le rôle d’assistant social ou de psychologue ;
  • Partager ses expériences au sein du Réseau Agri-Sentinelles.

Le Réseau Agri-Sentinelles est porté par La Coopération Agricole avec le concours financier du Ministère chargé de l’agriculture au Programme national de développement agricole et rural (CASDAR) et la contribution d’Allice, qui en est à l’initiative. L’Institut de l’Elevage en assure l’animation technique.

Découvrez la vidéo de présentation. 

Coupe du monde de rugby – RWC 2023

Une rentrée sportive (source https://www.fnsea-bassin-parisien.fr/2023/09/06/coupe-du-monde-de-rugby-rwc-2023/)

Du 8 septembre au 28 octobre 2023, la France accueillera la Coupe du monde de rugby 2023. La FNSEA Grand bassin parisien profite de cet événement pour rappeler l’importance des apports alimentaires énergétiques (glucides et corps gras) pour la pratique du sport, de surcroît de haut niveau.

Le Bassin parisien est le premier bassin de production de sucre de betterave en Europe et parmi des principales zones de production européennes de céréales, de pommes de terre et d’oléoprotéagineux. Les sportifs bénéficient donc d’un approvisionnement alimentaire énergétique de proximité durant toute la durée des compétitions.

L’action

Pour la rentrée, les régions Île-de-France et Hauts-de-France se démarqueront vue du ciel et de la terre…

Explications :

 

Pour les voyageurs aériens, les agriculteurs bu bassin parisien vont scénographier 6 parcelles en périphérie des corridors aériens des aéroports de CDG, Orly, Beauvais et Lesquin seront concernées avec le message : « Agriculture, official fuel for athletes. »

 

 

 

Pour les voyageurs terrestres, 13 bâches de 5m*10m sur ballots de paille seront installés aux abords des axes routiers (N2, A6, A4, A1, N118, A13, A27, A25, A26, A16) dans les deux régions. Les citoyens empruntant ces axes pour certains quotidiennement pourront ainsi découvrir le même message, mais en français : « L’agriculture, carburant officiel des athlètes. ».

 

 

Il est important de rappeler que l’alimentation est indispensable à l’exercice du sport

Découvrez le contrat de solutions

Le secteur agricole relève le défi et devient acteur de la transition pour faire face aux enjeux actuels liés à la réduction des produits phytopharmaceutiques ou « pesticides ». Il souhaite répondre aux attentes des consommateurs et des citoyens en ce qui concerne l’alimentation, tout en sortant de la logique où une interdiction se fait avant la proposition de solutions alternatives pour les agriculteurs.

De plus en plus de méthodes alternatives aux pesticides se développent. Pour autant, les agriculteurs ne disposent pas encore de solutions pour toutes les problématiques rencontrées dans leurs exploitations et doivent être accompagnés pour déployer ces innovations.

La profession agricole s’est donc rassemblée pour devenir force de propositions et de solutions concrètes, efficaces et durables, sur la problématique de la protection des cultures. Ainsi est née, en 2019, l’association Contrat de solutions, qui a pour objectif d’accompagner le monde agricole dans cette transition tout en s’assurant de la pérennité des exploitations. Ensemble, 45 partenaires du secteur agricole ont opté pour une démarche constructive en faveur d’une agriculture française durable.

Nos missions :

  • Identifier collectivement les solutions existantes
  • Encourager la combinaison de solutions et les approches « systèmes »
  • Favoriser leur appropriation et leur adoption par les agriculteurs et les filières
  • Accélérer la recherche et l’innovation sur les vrais besoins des filières
  • Rendre compte et faire connaître les progrès réalisés sur les exploitations

Concrètement, le Contrat de solutions réalise un inventaire des solutions alternatives existantes et permet de mettre en réseau les acteurs clefs de la transition agro-écologique. Cet inventaire porte sur l’ensemble des leviers qui permettront de réduire l’utilisation et l’impact des produits phytosanitaires :

  • Pratiques agronomiques
  • Amélioration des plantes (génétique)
  • Agriculture numérique
  • Robotique et agroéquipement
  • Biocontrôle
  • Démarches de filière et de territoire

Actuellement, plus de 300 pistes de solutions durables, existantes ou d’avenir ont déjà été identifiées par nos 45 partenaires. En pratique, nous proposons 110 fiches solutions prêtes à être déployées plus largement sur le territoire français.

  • 1 FICHE = 1 SOLUTION A UN PROBLEME CONCRET DE TERRAIN

Chaque fiche solution est réalisée sur le même modèle par un collectif d’experts (fournisseurs de solutions, instituts techniques agricoles, acteurs de conseil, recherche publique, …) ce qui lui donne une réelle crédibilité. Elle analyse en globalité la solution afin d’apporter des clefs de choix pour faciliter son adoption :

  • Déploiement actuel et futur
  • Efficacité pour réduire l’utilisation ou l’impact des produits phytosanitaires
  • Impact sur l’environnement et la santé
  • Conditions de mise en œuvre
  • Coût

Enfin, elle comporte les engagements des partenaires pour favoriser son déploiement.

Aujourd’hui, grâce à la réalisation de ses 110 fiches et des prochaines à venir, le Contrat de solutions montre que le monde agricole a déjà largement entamé sa transition pour réduire l’utilisation et l’impact des produits phytosanitaires en France. Par ailleurs, ces fiches représentent :

  • Une vraie boîte à outils remplies de solutions concrètes pour accompagner, former et sensibiliser les agriculteurs vers un changement de pratiques en faveur de l’agroécologie
  • Un outil pour montrer les progrès des agriculteurs

Le contrat de solution a aussi permis de développer des partenariats durables et il représente aujourd’hui un vrai instrument de dialogue avec la société civile.

L’association Contrat de solutions s’engage en faveur de la biodiversité

Le travail et les compétences de l’Association Contrat de solutions s’élargissent aux problématiques de biodiversité et, plus particulièrement, à celle de la préservation et de la valorisation des insectes pollinisateurs et de la pollinisation dans les milieux agricoles.

Les ministères en charge de l’écologie et de l’agriculture lui ont, en effet, confié l’animation de l’axe 6 du « Plan national en faveur des insectes pollinisateurs et de la pollinisation ». Les principaux objectifs de ce plan sont :

  • La préservation et la valorisation des insectes pollinisateurs sauvages et domestiques
  • La réhabilitation de leurs habitats et l’amélioration des ressources alimentaires disponibles
  • La restauration des services écosystémiques rendus par la pollinisation et les pollinisateurs

L’axe 6 porte plus particulièrement sur le « partage des pratiques agricoles favorables aux pollinisateurs ». Ses objectifs, en adéquation avec ceux du Contrat de solutions, sont de :

  • Recenser et promouvoir des initiatives qui valorisent des territoires et des pratiques agricoles qui intègrent les enjeux pollinisateurs
  • Faciliter la transmission et la démultiplication de ces initiatives dans les territoires
  • Renforcer le dialogue entre les parties concernées, y compris entre les filières de production afin de démultiplier le partage d’expériences


Découvrez le site complet içi. 

Capture dcran 2023-10-10  161624png


Vidéo

Dernière vidéo nationale : décarboner entièrement notre consommation d'énergie